Accueil » Blog » Café » 3 conseils pour trouver du café de qualité

3 conseils pour trouver du café de qualité

café de qualité

Le café est l’une des boissons les plus consommées au monde. Les raisons de cet engouement qui date de plusieurs siècles déjà sont liées à ses vertus et sa facilité d’accès. Toutefois, tous les grains et les poudres de café disponible dans le commerce ne permettent pas de profiter des bienfaits de la plante. Comment tirer le bon grain de l’ivraie ?

Prendre en compte du caféier

Le café en grain ou moulu, acheté dans un supermarché ou sur un site de torréfacteur a une origine qui détermine en grande partie sa qualité. Pour trouver du café de qualité, commencez donc par vous intéresser à l’arbuste dont il provient. Sur le marché, vous trouverez principalement le café Arabica et le café Robusta issus de deux types de caféiers portant les mêmes noms. Le café Arabica a un goût subtil, avec des notes de sucre et d’acidité. Quant au café Robusta, il est plus amer, car contenant beaucoup plus de caféine que l’Arabica

La différence de prix fait partie des éléments qui permettent de différencier les deux types de café desquels découlent une multitude de variétés. L’Arabica est généralement plus cher que le Robusta parce qu’il est plus rare. Cultivé majoritairement en Afrique et en Amérique latine, il est considéré par bien des consommateurs comme étant de meilleure qualité que Robusta. Le fait est qu’il jouit d’une certaine finesse et laisse un très agréable arrière-goût dans la bouche.

Si vous recherchez du café de grande qualité, optez pour les grains d’Arabica. En France, des spécialistes comme la marque des Torréfacteurs traitent dans les meilleures conditions ce type de café et le mettent sur le marché.

S’informer sur la méthode de récolte

La qualité du café est aussi fonction de la façon dont il a été récolté. Trois techniques sont utilisées pour extraire les cerises de la plante. Nous avons premièrement la cueillette artisanale qui consiste à cueillir à la main des grains tous les 3 à 4 jours. L’objectif est de ne choisir que les meilleurs grains. La deuxième méthode de récolte est mécanisée. Cela nécessite l’usage d’appareils d’envergure pour cueillir en grande quantité les grains. Pendant la récolte, beaucoup de grains sont immanquablement endommagés.

La troisième et dernière technique de collecte de grains de café, c’est l’égrappage. Dans ce cas, les branchages contenant des grains mûrs sont raclés pour un rendement élevé. En revanche, des grains non mûrs sont égrappés et les branchages se retrouvent avec des blessures après l’opération. La meilleure méthode de récolte du café, c’est celle artisanale. Elle est plus coûteuse, ce qui impacte également le prix du produit fini. Mais elle permet d’avoir une matière première de qualité premium.

Se renseigner sur le traitement des grains de café

Si comme de nombreux consommateurs, vous faites le parallèle entre la dégustation du café et celle du vin, assurez-vous que les grains de cafés ont subi le meilleur traitement avant de vous parvenir. Après la récolte, les fèves sont traitées soit, par voie sèche, soit par voie humide. Ensuite, elles passent par l’étape de la torréfaction qui consiste à les cuire. La manière dont les grains de café ont été torréfiés détermine la puissance des arômes qu’ils dégageront. Nous vous recommandons de choisir les grains qui ont subi une torréfaction artisanale, car cette méthode garantit la sauvegarde de l’intégrité des propriétés de l’aliment.

À partir de ces 3 conseils, vous devriez trouver le meilleur produit pour profiter des bienfaits du café.