Tout savoir sur le café Kenya | Histoire, production, caractéristiques et saveurs

Selon une estimation, plus de 50 % des français sont consommateurs du café. Outre ce pays européen, cet élixir au goût envoûtant répertorie des milliers d’adeptes dans le monde entier. Toutefois, l’appréciation de ses saveurs n’est pas le fruit d’un hasard. Au contraire, tout un procédé est mis en place pour garantir sa culture et sa production. En parlant de production, l’article de ce jour sera dédié au café Kenya, ce dernier est le 2e plus gros producteur du continent Africain.

Avec près de 830 000 sacs de 60 Kgs de café par an, il réussit à se hisser, à la fois dans la liste des pays producteurs du café, mais aussi dans la liste des meilleurs cafés au monde. Découvrez-en plus à travers cet article.

L’histoire du café au Kenya

Et si on commençait par une courte histoire ? Il faut bien savoir d’où vient cette merveille que l’on aime tant boire.

1893 est l’année où le café fait son apparition dans ce pays africain. Certes réservé aux colons européens pour ses débuts jusqu’en 1930, les Kenyans prennent la révèle de la production en commençant par recevoir le droit de le faire. Pour un commencement, les endroits qui fût d’abord primés pour la culture sont : le comté de Meru, la région de Kisii, dans la vallée du Rift.

De nos jours, la production du café Kenya est faite sur toute l’étendue du pays, mais beaucoup plus accentué dans la région de Nairobi et du mont Kenya.

Dans les années 60/70, le niveau de production a augmenté considérablement. Cela est une résultante des nouvelles pratiques agricoles prises par le gouvernement en cette époque. Entre autres, nous avons l’utilisation des pesticides et des engrais chimiques, ainsi que leur taille.

Viens maintenant les années 80, où les producteurs font découvrir une nouvelle variété de café Kenya appelée Ruiru 11. Celle-ci est plus résistante à la maladie des fruits de café (Coffee Berry Disease), ainsi que la rouille des feuillées (Coffee Leaf Rust).

Le pays a aussi connu une chute très drastique des prix du café au début des années 90. Cela est la conséquence de l’effondrement des accords de quotas, mise en place par les membres de l’Organisation Internationale du Café en 1963. A ce problème s’ajoute le changement climatique et la multiplication des maladies, ce qui entraîne comme conséquence, une baisse de 62 % de la production du café.

La production du café Kenya

Le café des Kenyans pousse entre 1400 et 2100 mètres d’altitude. Pendant toute l’année, les producteurs font deux grandes récoltes. Cela se fait par de nombreux passages des agriculteurs pour récolter les cerises mûres, une technique que l’on nomme le Picking.

Comme le café de l’Australie, les fèves sont lavées pour le traitement par méthode humide.

Même si la plus grande partie des récoltes appartienne aux grands producteurs du pays, les petits exploitateurs livrent leurs fractions à des centres de traitement qui envoient les fèves non décortiquées vers des coopératives. Ce procédé d’échange de livraison de la totalité du café par coopération entraine un système équitable entre acheteurs et vendeurs.

Le Coffee Board of Kenya est l’enseigne qui achète la totalité de la récolte chez les producteurs. Leur mission est la classification des fèves du café Kenya, avant sa vente aux enchères, chose qui se fait chaque semaine.

Les caractéristiques de production du café Kenyans

Voici les caractéristiques du café produit au Kenya.

  • Le type de café cultivé et produit au Kenya est l’Arabica
  • Il pousse entre 1400 à 2100 mètres
  • Les sols des espaces cultivés sont d’une nature volcanique
  • Les agriculteurs veillent à une récolte manuelle des fèves, afin d’écarter les cerises endommagées
  • La récolte commence généralement en Octobre, pour finir en Mars
  • Les fèves sont doublement et rapidement lavées pour le traitement
  • Le triage est manuel et mécanique.

Comme variété de ce café, on a : le Bourbon, le K7, etc. On retrouve aussi le SL 28 et le SL 34. Notez aussi que ses deux dernières variantes citées développent une très grande sensibilité à la maladie du fruit du café (nous l’avons précisé dans la partie : Histoire du café Kenya).

Le Kenya produit désormais de nouvelles variantes de café qui sont restantes à ses maladies CBD et CLR. On retrouve le Ruiru 11 de 1985, et le Batian de 2010. Elles peuvent être greffées sur les anciennes variétés pour combler leur point faible.

Quelles sont les régions de production ?

Voici les régions de production du café Kenya divisé en 05 grandes zones.

  • La province Centrale, autour du Mont Kenya
  • La province de la côte (région de Wundanyi)
  • La province orientale vers les hautes régions du centre de Meru
  • La province de Nyanza
  • La province Vihiga qui est encore la province occidentale.

Notre avis sur le café Kenya

Pour l’avoir testé, on peut dire que le café Kenya est une combinaison parfaite d’une note de chocolat à l’arôme floral. Cela n’est pas uniquement la résultante de leur brillante mode de production, mais engament à cette technique de torréfaction, ce qui est fait après que les cafés soient calibrés en étant encore en grains verts. Les terroirs kenyans font en sortes que les grains soient d’une taille similaire, car le contraire provoquera une torréfaction non-homogène.

Tellement dégustatif, ce café peut être savourer à n’importe quel moment de la journée.

Appréciez les arômes de son breuvage, en sentant un équilibre de goûts très puissants. La qualité de ce café provient de son processus de traitement (le double lavage appelé encore le lavage Kenyan), ainsi que la richesse du sol d’où il est cultivé.

Meilleur café Kenya : Que choisir ?

Pour commencer, veillez l’acquérir sous forme de grains, afin que le café soit plus frais et aromatique.

Voici les meilleurs café Kenya : les PB(PeaBerry), les AA Plus-plus, A plus, AA, AB (on adore par exemple le café Kenya AA vendu sur Amazon, caractérisé par une acidité vineuse et une consistance sirupeuse).

On peut aussi citer le célèbre Blue Mountain, cultivé à partir du stock de graines Jamaïcain, et enrichies par le sol volcanique du pays. On peut ainsi remarquer une mixture d’amertume fine, un liquide onctueux, et des parfums de cassis ressentis.

Dirigez-vous vers ses célèbres marques pour Achter votre café Kenya : Senseo, Nespresso, Lavazza, Carte Noire, Or Expresso, Malongo, Cafés Marc…

Voilà tout pour cet article dédié au café Kenya. Nous ne pouvons que vous recommander de goûter sans plus tarder à cet élixir, et rejoindre la grande communauté des consommateurs de café qui ont appréciés cette variante.