Tout savoir sur le café Blue Mountain de la Jamaïque | Histoire, production, caractéristiques et saveurs

Nous continuons dans la présentation sélective des meilleurs cafés au monde, et cette fois, l’honneur est au café Blue Mountain. Pour une petite introduction avant de rentrer dans le vif du sujet, il faut dire que ce café est l’un des plus chers dans le monde de la caféiculture, et l’un des plus prisés par les consommateurs.

S’il est autant cher, pourquoi il est encore très recherché ? Voici la question que vous vous posez certainement, et vous avez sûrement compris que ce café a bien plus à apporter que ses concurrents pour être autant apprécié. Envie d’en savoir plus ? Eh bien, lisez cet article explicatif dédié à ce grand cru.

 

Origine et histoire

Commençons par parler de son origine, d’où la nécessité de parler de son pays de provenance. La Jamaïque est le 07e producteur du café dans le monde, et une bonne partie de son économie vient de la culture du café. Son célèbre café Blue Mountain pousse sur les plus hauts plateaux de la Jamaïque, une petite région qui ne s’étend pas au-delà du Kingson.

Trois enseignes détiennent la production toute entière. Il s’agit de Saint-Andrew (qui d’ailleurs est la paroisse où Sir Nicholas Lawes planta les premiers grains de café en 1728), Portland et Saint-Thomas au Sud. Rappelons aussi que ceux sont ces trois enseignes qui s’occupe principalement de la culture du café Blue Mountain en Jamaïque, un café cultivé sous ombrage à une altitude moyenne de 2200 mètres d’altitude. Le succès étant au rendez-vous après sa mise en place, les producteurs décidèrent de lui attribuer le nom « Blue Mountain Coffee » en 1973, pour centrer la meilleure production de café de Jamaïque.

Outre le café Blue Mountain, le reste de la production du café Jamaïcain (approximativement 75 % restant), est cultivée dans les autres régions du pays. Dans la diversité des variétés, ses régions proposent en alternative du café phare de la Jamaïque, les variantes « High Mountain Supreme » et « Prime Washed Jamaica ».

Vous avez sûrement constaté que ceux sont des appellations très proche de ce grand cru dont nous parlons et mondialement très apprécié. S’il est autant affectionné que les autres, c’est parce que ces derniers ne l’égalent pas en termes de qualité. Cette grande différence s’explique par leur technique de traitement, car le JBM (Jamaica Blue Mountain) se conditionne en fûts et non en cas, et la garantie de l’ensemble de l’exploitation de la production est assurée par le Coffe Industry Board. Pour le conserver, il lui faut un endroit frais et sec, en le cachant autant que possible de l’air et de la lumière. Cela pourrait être une boîte hermétique par exemple.

D’autres pays cultivateurs d’Arabica se sont lancés dans le caféiculture de la variété du café Blue Mountain, mais n’ont pas malheureusement les mêmes conditions que celles retrouvées en Jamaïque. Même de nos jours, il est difficile pour les producteurs de faire la répartition de ce café à travers les acheteurs (dont le Japon qui est son principal acheteur), tant les marchands se l’arrachent à un prix exorbitant.

 

Goût et arôme du café Blue Mountain

Le Blue Mountain est un café Arabica très rare d’un extrême raffinement. D’une origine pure provenant de la Jamaïque, c’est un café antillais qui réveille une douceur extraordinairement équilibrée dans une tasse, bonjour le goût de noisette en bouche.

D’un caractère gourmand et chocolaté, le Blue Mountain Coffee offre une saveur suave à la tasse très intéressante. Pour obtenir une tasse corsée à l’acidité forte mais dominante, il vous faudra augmenter la dose selon vos préférences. Quoi que, la satisfaction est toujours au rendez-vous avec ce café. Toutefois, on vous conseille de vérifier lors de l’acquisition, que celui-ci est pur à 100 %.