Accueil » Blog » Café » Parallèles entre la dégustation de café et celle de vin

Parallèles entre la dégustation de café et celle de vin

dégustation

Savez-vous qu’on peut noter quelques ressemblances entre le café et le vin ? Pour ceux qui l’ignorent, le café est la deuxième boisson la plus consommée en France après l’eau. Mais malgré sa popularité cet élixir n’arrive toujours pas à détrôner le vin en tant que boisson favorite des Français ! Dans l’article qui suit je vous propose de distinguer les ressemblances entre ces deux breuvages en termes de dégustation, saveur, récolte, couleur ou encore forme. Voyons donc en détail les affinités entre une cerise de café et un grain de raisin !

La production

Le terroir a une influence directe sur la texture finale ainsi que l’apparence et le goût de nos deux boissons. Pour le vin, plusieurs facteurs entrent en compte, comme le sol, le climat, la biodiversité, et même la topographie. En ce qui concerne le café on parlera de sol, d’altitude et d’ombrage. C’est plus de ressemblance qu’il n’y parait.

La récolte

Qu’il s’agisse du café ou du vin, il faut une récolte minutieuse des grains comme des raisins cultivés (choix/tri des grains/raisins) avant de passer à l’élaboration du nectar.

L’assemblage

Les cépages de raisin trouvent leur écho dans les différentes variétés de café. Qu’il s’agisse du café ou du vin, selon la méthode d’élaboration l’assemblage peut s’effectuer en « mono-cépage » / mono grains, ou bien en mélangeant différentes variétés de grains de café ou de cépages de raisin.

Le vieillissement & la torréfaction

À la torréfaction du café d’un côté, répond le vieillissement du vin de l’autre.

La dégustation

Après la récolte les cultivateurs de café en torréfient et moulent juste une poignée de grains qu’ils placent dans une tasse spécialement étudiée à cet effet. Ensuite, ils versent de l’eau non bouillante dans cette tasse jusqu’au bord. En se servant d’une cuillère en argent le producteur va alors déguster ce breuvage pour en connaître le goût. Il faut préciser que l’usage d’une cuillère en argent est destiné au maintien de la conduite de la chaleur de ce verre à la bouche, et que ce procédé est la méthode de dégustation brésilienne.

La dégustation du vin présente quelques points communs avec celle du café. Un verre à dégustation a en effet été inventé spécialement pour l’appréciation du goût de cette boisson. Ce verre de forme bien particulière permet de faire ressortir l’ensemble des arômes et saveurs du précieux liquide.

L’art

Café ou vin, l’art est au rendez-vous. C’est d’ailleurs tout le métier du Barista (en ce qui concerne le café) et du sommelier (en ce qui concerne le vin) que de connaître et faire vivre cet art.Le Barista, souvent vu comme un simple barman qui dessine des feuilles ou des cœurs sur la mousse du café, doit en réalité connaître les crus et les terroirs de ses grains de café. Il doit également avoir la maîtrise totale de la torréfaction ainsi que des différents procédés d’extraction de café, ce qui lui permettra d’opérer un excellent paramétrage hydrométrique de sa machine à café. Une seule erreur, et c’est l’arôme ainsi que la saveur du café qui sont impactés.

Le sommelier de son côté, chargé du service du vin dans les restaurants, est celui qui détient l’art de rendre sublime le vin grâce à sa connaissance de tous ses secrets et subtilités.

Conclusion

On l’a vu, dans toutes les phases du processus d’élaboration du café et du vin, des affinités profondes peuvent être trouvées entre ces 2 boissons Stars. Finalement, l’affinité qui ne cesse de revenir est bien la richesse des arômes !